Récolte potager

Vendre sa propre récolte / le surplus de son jardin potager – Témoignage.

Thierry habite dans une petite commune de la Normandie. Il a été un des premiers à s’inscrire sur le site directpotager.fr pour vendre le surplus de sa propre récolte issue de son jardin potager. 

Thierry nous raconte sa passion du jardinage et du potager et surtout pourquoi il a fait ce choix de vendre une partie de sa récolte sur le site de Direct Potager. Il nous explique comment il s’est décidé à vendre le surplus de ses fruits et de ses légumes qui restent toujours en fin de saison et qui in fine finissent par pourrir sur le sol ou dans le compost.

Thierry, merci de nous accorder cette interview. Tout d’abord, pouvez-vous vous nous dire juste quelques mots sur vous ?

J’habite en Normandie avec ma femme et ma fille depuis maintenant 8 ans. Nous habitions Paris avant et nous avions depuis longtemps cette envie de partir habiter en Normandie. Nous avons acheté cette petite ferme qui nous a tout de suite plus dès que nous l’avons visité, et c’est désormais ici que nous vivons.

Pouvez-vous nous parler de votre jardin potager?

Dès que nous avons eu notre maison je me suis directement lancé dans le jardinage, et surtout la création d’un potager. Nous avons beaucoup de terrain, avec quelques animaux et surtout beaucoup de pommiers et pruniers.

Chaque année je donne énormément autour de moi car je récolte bien plus que pour nourrir ma propre famille et je distribue du coup une partie de ma récolte à ma famille proche, mes amis et quelques voisins qui ne cultivent pas forcément tout ce que j’ai.

Malheureusement il m’est arrivé certaine année où la récolte était très bonne de laisser pourrir certain légumes et fruits. Beaucoup de mes pommes et prunes par exemple finissent  au sol et pourrissent. Nous manquons aussi parfois de temps pour les ramasser.

Pouvez-vous nous préciser depuis combien de temps vous vendez votre récolte sur Direct Potager?

C’est mon voisin qui m’a parlé du site www.directpotager.fr Je suis allé voir et me suis rendu compte que cela pouvait être une bonne solution pour éviter le gâchis en vendant le surplus de ma récolte.

Je me suis donc inscrit début juillet pour me lancer dans la vente de ma récolte afin de tester et voir ce que cela pourrait donner.

J’ai débuté, à la base, en ne mettant que mes tomates en vente, car j’avais planté de nombreux pieds, et je savais que la récolte allait être excellente. 

Je vais désormais mettre mes pommes en vente.

Pouvez-vous nous dire si vous avez réussi à faire des ventes issus de votre récolte ?

Nous habitons dans une région où il y a de nombreuses maisons qui se louent via les différentes plate forme locative que nous connaissons tous. Ce sont souvent des citadins qui louent et souvent en mal de bons produits de saison. A priori le site était également connu de certain d’entre eux qui m’ont ainsi passé quelques commandes de tomates. 

Une fois dans le jardin, les personnes que j’ai reçu ont souhaité compléter leur commande par des oeufs et d’autres légumes, aubergines, artichauts, betteraves …

J’ai évidemment vendu ces paniers à un bon tarif, l’idée étant plus d’éviter le gâchis et surtout de faire plaisir. Les rencontres étaient très chouette et cela nous a donné envie de continuer l’expérience.

Que retenez vous en effet de ces premières visites?

Les personnes qui sont venues avaient pas mal de questions et j’avoue que j’ai adoré raconté notre histoire et celle de mon potager. Nous avons aussi un âne, une oie et plusieurs poules, qui ont fait la joie des petits. La récolte ayant été très bonne cet année, j’ai vraiment apprécié pouvoir partager et vendre certains de mes produits.

J’espère que la récolte sera également excellente l’année prochaine.

Quel temps consacrez-vous à votre potager ?

Cela dépend des jours. Il m’arrive d’y passer parfois plusieurs heures car j’adore ça. Je fais aussi beaucoup de recherche sur internet car je m’intéresse beaucoup à la permaculture. Cette technique devrait me permettre d’utiliser moins d’eau et d’avoir encore une meilleure récolte.

Quel a été l’élément déclencheur pour vous lancer sur Direct Potager? 

Le principe me plaisait et j’avoue que le site est très simple. On peut même consulté ou administrer sa fiche potager de son téléphone portable. Ainsi j’adapte ma fiche avec les produits de ma récolte même quand je suis dans le potager.

Le gros plus aussi c’est qu’on est prévenu par un sms dès que quelqu’un vous passe une précommande. 

Avez-vous rencontré des difficultés lorsque vous vous êtes lancé sur Direct Potager ? 

Je dirais que ma principale difficulté n’a pas été liée à Direct Potager mais plutôt liée à ma récolte en général. Il faut du temps avant d’arriver à avoir une bonne récolte abondante avec de beaux légumes et de beaux fruits. Les récoltes sont parfois capricieuses selon les années.

Sur le site j’ai parfois été un peu bloqué la première fois car je découvrait complètement l’interface. Mais très vite on comprend assez vite le fonctionnement et je le trouve d’ailleurs maintennat très facile d’utilisation. J’avais rencontré un petit bug au tout début. Après l’avoir signalé, le lendemain, cela avait été corrigé.

J’ai ainsi pu mettre ensuite les tomates de ma récolte 2019 et j’y ai mis aussi après mes oeufs car mes poules avaient été très généreuses.

Avec votre expérience, quels conseils pourriez-vous donner à ceux qui hésitent à se lancer sur Direct Potager ?

Franchement pour ceux qui ont un potager un peu plus grand que pour de l’auto alimentation je leur conseille d’y aller. Si ils sont passionné il ne faut pas qu’ils hésitent à prévoir pour 2020 une parcelle supplémentaire dédiée à la vente. Personnellement j’ai décidé d’agrandir mon potager car j’ai beaucoup de terrain et j’ai envie d’avoir une récolte encore plus abondante. Je pourrai ainsi encore plus donné et vendre. Ce complément de revenu reste assez limité mais me permet de le réinvestir dans mes futures récoltes.

Quelles sont, selon vous, les clés du succès pour vendre sa récolte ?

Il y a deux clés, selon moi, pour réussir sa récolte. Il faut être passionné et persévérant. Et il faut bien s’occuper de sa récolte un peu tous les jours pour obtenir de meilleur rendement et surtout obtenir une meilleure qualité.

Lancez vous !

Alors, voyez combien vous rapporterait la vente des produits de votre potager entre particulier.
Publiez gratuitement votre annonce sur www.directpotager.fr avec le code BIENVEVUE-1AN

Lire aussi Direct Potager : une plateforme qui favorise les circuits courts

Auteur de l’article : Directpotager